Publié le

Biographie du peintre Arcabas

portrait

Jean-Marie Pirot-Arcabas est né en 1926 en Lorraine (France). Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Arcabas a fait de nombreuses expositions aussi bien en France (Paris, Lyon, Grenoble, Marseille, Strasbourg…) qu’à l’étranger (Berlin, Francfort, Bruxelles, Bruges, Ostende, Luxembourg, Bergame, Ottawa, Panama…) Ses œuvres figurent tant en Europe qu’au Canada, Japon, Etats-Unis, Mexique… dans différentes collections publiques (Musée de Grenoble, Bibliothèque Nationale de Paris, Pinacothèque Internationale de Waterloo, Université d’Ottawa (Canada), Cuernavaca (Mexique) et collections privées. Il a effectué également divers travaux pour le gouvernement français et des collectivités locales (mosaïques, fresques, vitraux), mais son œuvre monumentale principale est l’Ensemble d’art sacré contemporain de l’église de Saint-Hugues de Chartreuse, commencé en 1953 et terminé en 1986, qui a fait l’objet d’une donation au département de l’Isère dans le cadre du patrimoine. Dans le domaine du théâtre, de 1961 à 1972, il crée les décors et costumes de « La Danse de Mort » de Strindberg, « Le Journal d’un Curé de Campagne » de Bernanos et « Les Justes » de Camus avec la Comédie des Alpes, « L’Histoire du Soldat » de Ramuz et Stravinsky à l’Opéra du Centre National des Arts du Canada. Professeur titulaire, chef d’atelier de peinture à l’Ecole des Beaux-Arts de Grenoble de 1950 à 1969. De 1969 à 1972, « artiste invité » par le Conseil National des Arts du Canada et professeur titulaire à l’université d’Ottawa. De retour en France, il fonde et dirige l’atelier d’arts plastiques « Eloge de la Main » à l’université des sciences sociales de Grenoble. Depuis 1986, il vit et travaille à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère).

 

Parus aux Éditions Scriptoria :

Les pèlerins d’Emmaüs dans l’œuvre d’Arcabas et dans l’histoire de l’art

Arcabas ou la recherche infinie de la Beauté

Arcabas – Scènes de vie

Arcabas – Réalisations monumentales